AEFEgalité

Lycée français Blaise Pascal de Libreville

04/05/2022

Vendredi 15 avril 2022, dans le cadre du mois « contre le harcèlement et pour l’égalité hommes/femmes » au Gabon, une journée de sensibilisation a été établie par les élèves et les professeurs du projet au lycée Blaise Pascal.

Ce qu’on a pu voir :

- Chaque élève, enseignant, personnel, était invité à se vêtir du blanc en l’honneur de l’égalité et de la neutralité, en ce jour particulier.

- Les élèves de 1ère et les Terminales ambassadeurs de l’égalité filles/garçons au lycée, soutenus par Mme Solivo, ont pris soin de remettre à différents endroits les affiches réalisées dans l’année, et furent les porte-paroles privilégiés de cette journée, notamment auprès des chefs de direction. Ils ont distribué les marque-pages et les tee-shirts du projet.

- Les élèves de 2nde l’option Arts Plastiques avec Mme Duckers ont fabriqué des mannequins qu’ils ont ensuite disposés devant le CCC durant la récréation matinale. Les élèves du lycée ont pu coller sur ces mannequins des gommettes, sur les parties du corps pour lesquels le consentement n’avait pas un jour été respecté sur leur propre corps. Les gommettes rouges symbolisaient la colère, les violettes la honte, et les bleues la tristesse.

- Les élèves de 4ème2 ont réalisé avec Mme Loré des affiches sur la tolérance qu’ils ont ensuite placées à différents niveaux du bâtiment collège.

- Durant la récréation matinale et la pause méridienne, les élèves de 3ème du projet, avec Mme Loré, ont distribué des petits tracts sur lesquels nous pouvions lire « Durant le mois d’avril, mois contre le harcèlement et pour l’égalité filles/garçons, les élèves de lycée et de 3ème du projet ont demandé à mettre en place cette journée de lutte et de sensibilisation. Aujourd’hui, la parole t’est donnée. Qu’as-tu envie d’exprimer par rapport à cela ? ». Les élèves de l’établissement on ensuite pu accrocher les tracts sur des fils le long de la cafétéria.

Cette journée fut une réussite des plus totales, les élèves comme les personnels se sont impliqués, et ont montré un réel intérêt pour ce temps de sensibilisation. L’action se poursuit !

« Ensemble, on va plus loin. »